Nous prenons la route vers Chetumal, nous cherchons ensuite un hôtel où dormir la nuit suivante pouvant garder nos gros sacs; une fois celui ci trouver (le cristal hôtel), nous préparons notre excursion dans la jungle.

Equipés de petits sacs, d'eau et nourriture, après 2h30 de bus et 7kms commencé à pied finis en voiture, nous nous installons dans le camping de Calakmul au milieu de la jungle. Petite randonnée, grimpette en haut d'une tour en bois pour admirer la canopée, nous sommes fins heureux dans cette nature abondante.

16/08/14:

A 6h30 du matin, le pouce tendu dès qu'un véhicule se fait entendre nous marchons sur l'asphalte et guettons tous les bruits d'animaux.
Vers 7h15, un camion benne rempli d'un gros tas de graviers pour refaire la route nous prend au vol, Elo monte dans la cabine, Olive avec deux ouvriers sur le tas de cailloux. Nous effectuons une vingtaine de kms avec eux, puis ils nous déposent à l'entrée du parc.
Accoudés à la guitoune nous discutons avec les responsables du parc, observons des toucans et attendons une voiture susceptible de vouloir nous prendre.

Un couple de français d'une cinquantaine d'années nous embarque vers 8h pour parcourir les 50 kms avant le fameux site de Calakmul.

Vers 8h45, nous y sommes...ouah, c'est incroyable d'être sur un tel site en totale liberté en croisant très peu de touristes. Qu'il est agréable ce sentiment d'être un explorateur à la découverte d'une cité maya qui fut habitée pendant plus d'un millénaire, avant d’être engloutie par la jungle après son abandon. Ce Royaume a régné, comme Tikal, au cours de la plus grande partie de la période classique. On estime que Calakmul elle-même avait une population de 50 000 personnes et contrôlait des localités situés à une distance allant jusqu’à 150 km2. Il existe 6 750 structures anciennes identifiées à Calakmul, dont la plus importante est la grande pyramide du site.
Des singes hurleurs assurent la bande son, nous grimpons en haut des principales pyramides et scrutons avec plaisir la jungle à perte de vue....

Calakmul (1)

Calakmul (2)

Calakmul (3)

Calakmul (4)

Calakmul (5)

Calakmul (6)

Calakmul (7)

Calakmul (8)

Calakmul (9)


Après ces 4h dans la peau d'indiana Jones, la réalité refait surface, elle s'appelle auto-stop.
Nous monterons dans trois voitures différentes pour rentrer à Chetumal (200kms avec un couple de français, un couple d'allemands et un mexicain).